L'idée de cette mise en scène ? faire du macramé, j'en ai vu partout et j'avais envie de m'y essayer, tout en conservant l'exploitation des anciennes ampoules à filament, pour l'occasion remplies d'eeau et de fleurs de plantes grasses. Scénographier des fleurs séchées (qui viennentt d'une jolie boutique de fleurs (fleuriste est le terme exact) située rue des Martyrs. Je les ai achetées fraîches, puis mises à l'envers et du coup elles y sont restées, accrochées à une vieille canne à pêche assez magnifique. 

 

IMG_20180622_150615

 

IMG_20180622_150625

 

IMG_20180622_150700

 

IMG_20180622_150709

 

IMG_20180622_150715

 

Le petit bonhomme dans son avion, un vieux jouet réapparu quand mon fils aîné a fait du ménage printannier dans sa chambre. 

 

IMG_20180622_150742

 

IMG_20180622_150804

 

IMG_20180622_150810

 

IMG_20180622_150817

 

 

 

 

IMG_20180723_164457

 

Pour le reste, du bois flotté aux allures animalières. Du sable.

 

IMG_20180622_150728

 

IMG_20180622_150735

 

IMG_20180723_164342

 

 

En avant-scène, une mini exposition de mes trouvailles sur la côte sauvage des Sables d'olonne, que j'ai assemblées, collées.

 

 

IMG_20180622_150735

 

IMG_20180723_164401

 

IMG_20180723_164409

 

IMG_20180723_164418

 

 

Restait plus que le papier en arrière-plan, que j'ai construit comme un mur de chambre, ou plutôt, car c'est ma passion, comme une vitrine de grand magasin parisien.